Женевьев ПИНСОН, директор Национального центра первобытной истории, Министерство культуры и коммуникации Франции, genevieve.pinconculture.gouv.fr.


Чтобы посмотреть этот PDF файл с форматированием и разметкой, скачайте файл и откройте на своем компьютере.
3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE \r  \r    3D  : \n  \r   9  ,  !" 14.00 15.00  \n \r \r   \r \r    317 \n . \r  (  . \n , 2) 15.00 18.00  \r  \r\r 15.00   \n \n \r   . \n ,2 ) : 15.15 16.15  \n  \r  !"  .     , 11) 16.30 17.00 #   \r$ % \r  !" ( \r . .   , 17) 17.00 18.00 &' $\r  18.00  \r  (\r \r )*##+ ARTEMIR. "\r \n (  .    , 7/3) 10  , #$!" 9.30 10.30  \r  \r 10.30 13.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 13.00 14.15 (   Good Wine Story,  .   , 10) 14.15 17.45 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 16.00  \r  -$\r  .    12) 15.50   \n \n \r  (  . \n , 2) 17.30 .   Academ Catering ,  .   , 20) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE SEMINAIRE 3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMENTAIRE 9 Novembre, Lundi 14.00 15.00 Rencontre officiel de dlgation franaise au recto rat de NSU NSU, 317 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 15.00 18.00 Programme des excursions 15.00Bus, btiment principal NSU (2, rue Pirogova ) 15.15 16.15 Visite de la salle d'exposition du prsidium de la branche sibrienne de l'Acadmie des Sciences de Russie (11, rue Zolotodolinskaya) 16.30 17.00 Visite de lInstitut darchologie et dethnographie de la branche sibrienne de l'Acadm ie des Sciences de Russie . (17, rue Lavrentieva) 17.00 18.00 Excursion dans le Centre Collectif "Gochronologie du cnozoque" (7/3, rue Koutateladz) 18.00 Ouverture du laboratoire miroir ARTEMIR. Apritif (7/3, rue Koutateladz) 10 Novembre, Mardi 9.30 10.30 Confrence d'ouverture 10.30 13.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 13.00 14.15 Repas (Restaurant Good Wine Story, 10, rue Iliytcha) 14.15 17.45 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 16.00 Excursion dans le Technoparc (12, rue Nikolayeva ) 15.50 Bus, btiment principal NSU (2, rue Pirogova) 17.30 Banquet (Restaurant Academ Catering, 20, rue Ingenernaya) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 11  , %& 10.00 13.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 13.00 14.15 (   Good Wine Story,  .   , 10) 14.15 15.45  \r    \r  \r \r\n (\r /    .     , 4) 14.00   \n \n \r   . \n , 2) 18.00 19.30     \r$ (Le dernier passage). ' \r \n \r .- . 0  . /    .  ,7.    ) 19.40 1      ,  . !  , 18) 12  , '$#( 9.00 13.15 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 10.00 \r \r 13.15 14.15 (   Good Wine Story,  .   , 10) 14.15 16.15  \r   \r \r$  \r    \r  ( 14.00   \n \n \r  (  . \n , 2) 16.00 19.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 19.40 .        ,  .   , 6) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 11 Novembre, Mercredi 10.00 13.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 13.00 14.15 Repas (Restaurant Good Wine Story, 10, rue Iliytcha) 14.15 15.45 Excursion au muse de l'histoire et de la culture d es peuples de Sibrie et de l'Extrme-Orient (4, rue Zolotodolinskaya) 14.00 Bus, btiment principal NSU (2, rue Pirogova) 18.00 19.30 Projection du film 3D Le dernier passage . Commentaires de J.-M. Geneste et discussion (7, rue Lenina) 19.40 Repas (Restaurant Baranjar, 18, rue Sovetskaya) 12 Novembre, Jeudi 9.00 13.15 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 10.00 Confrence de presse 13.15 14.15 Repas (Restaurant Good Wine Story, 10, rue Iliytcha) 14.15 16.15 Excursion au Muse sous le ciel ouvert 14.00 Bus, btiment principal NSU (2, rue Pirogova) 16.00 19.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 19.40 Banquet (Restaurant Petchkie-Lavotchkie, 6, rue Iliytcha) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 13  , $!)& 10.00 13.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r " # \n $ (     , 7/3) 9.45   \n \n \r  (  . \n , 2) 13.00 14.15 ( (   Good Wine Story,  .   , 10 ) 14.15 16.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 16.30 1   Good Wine Story,  .   , 10) 14  , %*$& 10.00 16.00 !(  \r 3D \r$ : (,  \r 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 13 Novembre, Vendredi 10.00 13.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire Centre Collectif "Gochronologie du cnozoque", sa lle de confrence (7/3, rue Koutateladz ) 9.45 Bus, btiment principal NSU (2, rue Pirogova) 13.00 14.15 Repas (Restaurant Good Wine Story, 10, rue Iliytcha) 14.15 16.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 16.30 Repas (Restaurant Good Wine Story, 10, rue Iliytcha) 14 Novembre, Samedi 10.00 16.00 Les confrences du sminaire 3D en archeologie: pl us quune dimension supplmentaire 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE  \r  \r   3D  : \n  \r   10  , #$!"  317 \n . \r  (  . \n , 2) %&$ : . . ! 9.30 10.30  \r  \r . \r\n \n \n $   : +*" \r \r  \r \r ! .  \r\n  \r (\r \r )*##+ -ARTEMIR,  !" $%# . \r\r \r   \r(   ,  \r\r  !" &#$ # . \r\r \r  $  \r\n 2 \n, \n    , \r \r * "# . \r \r #"-  !" , .  . . % &   : #& \r\r \r  1\r  ,  \n\r    .\r , \r \r ! ,! . \r\r \r  1\r  ,  \n\r    \n * . , \r \r !% . \r \r  & \r \r\n(   \r \r * \r \n  \r  3\r !. \n    $    \n 3\r !  & &" 4 \r \r \r\n  1\r  \r \n +\n\r   \r $  \n (CNRS) 3\r !. .  \n \n  1\r  \r \n   \r $  \n (CNRS) #    % \r124 \r (INEE) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE 3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMENTAIRE 10 Novembre, Mardi NSU, 317 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) Prsidents de sances: V. I. Molodin 9.30 10.30 Confrence d'ouverture, paroles de bienvenue Ct russe : Mikhail P. Fedorouk Recteur de NSU ; professeur Vyatcheslav I. Molodin coordinateur scintifique du laboratoire miroir, -ARTEMIR academicien RAS Serguey V. Netyosov vice-prsident de recherche scintifique de NSU, membre correspondant de RAS Mikhail M. Lavrentiev vice-prsident de developement technologique et des relations trangres de NSU, professeur, Mikhail V. Shunkov directeur de lInstitut darchologie et dethnographie SB RAS, docteur dhistoire Ct franais Laurent Servant vice-prsident adjoint aux relations internationales de luniversit de Bordeaux, profes seur Thierry Villemin vice-prsident des relations internationales de luniversit de Savoie Mont Bla nc , professeur Genevive Pinon directrice du Centre national de Prhistoire, Ministre de la Culture de la Communic ation Alexis Michel conseiller pour la Science et Technologies de lAmbassade de France en Russie Chantal Khan Malek adjointe au directeur de la direction Europe de la recherche et coopration internationale du CNRS Edouard Michel charg de coopration internationale CNRS-INEE 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 10 10.30 11.30 -& !. -%$ -\r$\r \n \r$ :    (    \n  \n1  \n \r  \n \r \r  $  \n   \r    11.30-11.45 ' (\r 11.45-12.30  ! ! ,! 3 \r \r \r \r\n , \n   \r$\r  \n \r124 \r : \n1  , \r  \r  \n 12.30-13.00 /   13.00 14.15 ( %&$ : . !% 14.15 15.05 -& -&" 0&*&  3D- \r   \r$ $ (5 \n \n , \n \r124 \r \r, ,   \r  \n 4\r 1\n      \n 15.10 16.00 &$! $1 # \r$\r \n   \r$  \n $     \n (   \r  $1 '   \r    ) 16.00 17.45 &!%&# &2&"# , &%!!3 #&# &"$!"*,  \n \r \r$\r \n 42 \r \r  \n  &"$!"*,  \n \r \r$\r \n \r \n ,     \r \r 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 11 10.30 11.30 Jean-Michel Geneste Autour de la visualisation tridimensionnelle en archologie. Des proprits physiologiques du cerve au l'externalisation de pratiques scientifiques et cul turelles 11.30-11.45 Pause caf 11.45-12.30 Thierry Villemin Photogrammtrie et lasergrammtrie, deux techniques dinvestigation 3D des milieux naturels : potential its, complmentarits, cueils et perspectives. 12.30-13.00 Discussion 13.00 14.15 Repas Prsidents de sances: G. Pinon 14.15 15.05 Jean-Jacques Delannoy Apports de la gomorphologie 3D l'analyse des sit es archologiques et des relations passes homme/milie ux. Application aux grottes ornes et sites dart rupes tre. 15.10 16.00 Catherine Cretin SIG et des images 3D sur une tude pluridisciplinai re d'art rupestre : Kalgutinsky Rudnik et le plateau de l'Uk ok 16.00 17.45 Vladislav V. Kazakov, Vasiliy S. Kovalev Atelier Les principes de base de la visualisation tridimensionnelle l'aide de la technique de la lu mire structure Atelier Les principes de base de la visualisation tridimensionnelle des microlithes selon le principe de la photogrammtrie 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 12 11  , %&  304  . \r  (  . \n , 2) %&$ : . . #& 10.00 10.45 *( 0&#$ \r $  \n \r \r \n \r \r$ $  \n $ 10.50-11.35 -# # !% 1  \r 3D- \n  \r     $ \r$ (\r1 11.40 12.25 4 &%%1 , & %" -$ 2D 3D- \n :  \n       \n 12.30-13.00 /   13.00 14.15 ( 12  , '$#(  304 \n . \r  (  . \n , 2) 9.00 10.00 *( 0&#$ &"$!"*, # $   3D- \n \r$ . 6  1 ( \n\n )  304  . \r  (  . \n , 2) %&$ : 4 &%%1 10.00 10.45 !5&! &#$ # , &%!!3 \n&$. \r  \r  \r \r \n \r$\r \n 10.50-11.35 "&$!& 01#$ , "%& &5*#    7  \r  \r \r   $     \n 11.40 12.25 &!%&# &2&"# , &%!!3 #&# , 0,!$!3 \r,!%!  \r$\r \r\n  $ \r \n 42 $ \r \r  \n  12.30-13.00 /   13.00 14.15 ( 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 13 11 Novembre, Mercredi NSU, 304 (btiment laboratoire) (2, rue Pirogova ) Prsidents de sances: L.V. Lbova 10.00 10.45 Gourguen Davtian Gomatique et traitement de linformation spatiale en archologie. 10.50-11.35 Genevive Pinon Contribution de la 3D l'analyse morphologique des sculptures paritales prhistoriques 11.40 12.25 Serge Cassen, Laurent Lescop L'imagerie 2D et 3D appliques l'analyse smiolog ique des mgalithes 12.30-13.00 Discussion 13.00 14.15 Repas 12 Novembre, Jeudi NSU, 304 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 9.00 10.00 Gourguen Davtian Atelier Gomatique et reprsentation 3D en archologie. Partie 1 (introduction) NSU, 304 (btiment laboratoire) (2, rue Pirogova ) Prsidents de sances: S. Cassen 10.00 10.40 Mikhail M. Lavrentiev, Vasiliy S. Bar toch Format virtuel de l'espace musal et la visualisati on tridimensionnelle 10.50-11.35 Ekaternina G. Devlet, Alexandre S. Pakh unov Dest en ouest lexprience de la visualisation tridimensionnelle des sites dart rupestre selon le principe de la photogrammtrie 11.40-12.25 Vladislav V. Kazakov, Vasiliy S. Kovale v, Dmitriy V. Cheremissin Expriences d'enregistrement tridimensionnel par la technique de la lumire structure 12.30-13.00 Discussion 13.00-14.15 Repas 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 14 16.00 17.45  301 \n . \r  17:45-19:30  306 \n . \r  (  . \n , 2) 16.00 19.00 & %" &"$!"*, # \n 3D-  \r$ $  \n $ 13  , $!)& " # \n $ , '&   .    , 7/3) %&$ : .- . -%$ 10.00 10.40  6( !%% , !! $"!& \r \r  $ 3D- \r  \r  $  \n \r$ 10.45 11.50  \r  11.50 12.00 ' (\r 12.00 13.00 # \n    13.00 14.15 (  257 \n . \r  (  . \n , 2) 14.15 16.00  6( !%% , & %" , /,,& *&  , !! $"!& &"$!"*, 3 \r \r (5 \n \n\r$  14  , %*$&  301 \n . \r  (  . \n , 2) 10.00 12.30  6( !%% , & %" , /,,& *&  , !! $"!& &"$!"*, 3 \r \r (5 \n \n\r$   303 \n . \r  (  . \n , 2) 10.00 16.00 *( 0&#$ &"$!"*, # $   3D- \n \r$ . 6  2 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 15 16.00 17.45 NSU, 301 (btiment principal) 17:45-19:30 NSU, 306 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 16.00 19.00 Laurent Lescop Atelier Traitement des donnes 3D dans la recherche archologique 13 Novembre, Vendredi Centre Collectif "Gochronologie du cnozoque", sa lle de confrence (7/3, rue Koutateladz) Prsidents de sances: J.-M. Geneste 10.00 10.40 Hugues Plisson, Lydia V. Zotkina 3D macro et microscopique applique la tracologi e 10.45 11.50 Session daffiches 11.50 12.00 Pause caf 12.00 13.00 Discussion finale 13.00 14.15 Repas NSU, 257 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 14.15 16.00 Hugues Plisson, Laurent Lescop, Emma Croidieu, Lydi a V. Zotkina Atelier Photogrammtrie des objets et des surfaces 14 Novembre, Samedi NSU, 301 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 10.00 12.30 Hugues Plisson, Laurent Lescop, Emma Croidieu, Lydi a V. Zotkina Atelier Photogrammtrie des objets et des surfaces NSU, 303 (btiment principal) (2, rue Pirogova ) 10.00 16.00 Gourguen Davtian Atelier Gomatique et reprsentation 3D. Partie 2 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 16 &*' &"$!'%"!3 %,!& 3D  : \n  \r   7 8 7 13  , $!)& " # \n $ , '&  (  .    , 7/3) 10.45 11.50 &2&"# . ., #&# . 3D \r\n ( \r$\r$  $ \r \n -*,&!# . ., &2&"# . ., #&# . ., &3 -\r$\r \n  \r $ \r \n  \n \r  \r \r &"# # \n 3D \r\n \r \r(   \r . \n\r    , \n1  \r  \n ! . 1  3D- \r\n \r  \r($  \n (   \r   -\r  -1, .\r(     ) !"*!& ., #!"#& ., *2 ,! "\r$     \r   .\r(     (  - \r\n\n ): \r \r \n    \n # $ "#&   \r \r   \r\n \r$   \r  $1 -  9# . -\r$\r  \r$ $ (5 \n %$  \r\n\n \r$ ( \r  &3)#& ., *."&# ., &#*! ., %# \n 3D-  \r\n  \n \r$ $ \r  :   \r  -\r \n 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 17 Sminaire 3D EN ARCHEOLOGIE : PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMENTAIRE SESSION DAFFICHES 13 Novembre, Vendredi Centre Collectif "Gochronologie du cnozoque", sa lle de confrence (7/3, rue Koutateladz) 10.45 11.50 Kazakov V.V., Kovalev V.S. 3D scanning and publishing of museum object models Zhumadilov K.B., Kazakov V.V., Kovalev V.S., Shnaider S.V. Three-dimensional visualization of geometric microl iths using macro-photogrammetry Malkov F.S. Use of 3D scanners working with petroglyphs. Curren t status, opportunities perspectives Selin D.V. The use of 3d-modeling for the study of burial comp lexes (according to Tartas-1 archaeological site, Baraba forest- steppe) Nikulina A.V., Novikova O.I., Kuzmin Y.V. Archaeological sites of the central Baraba forest s teppe (Neolithic-Middle Ages): the analysis of spatial di stribution based on GIS technologies Abolonkova I.V. Photogrammetry essay to documenting decorated kurga n slabs within Tepsey Vybornov A.V. Three-dimensional models of the archaeological obje cts of the late Middle Ages in training course Zait eva O.V., Pushkarev A.A., Vavulin M.V., Vodyasov E.V. 3D field recording and museum visualization of archaeological excavation: Timiryazevo burial site case 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 18 &*' &"$!'%"!3 %,!& 3D  : \n  \r   8 00 5,& #!2*&!2&)! &5(!! : :!2!(!'%"! %%$! ,2(& !% 2#&! ( #2,4%$3 #%!$! #!2*& 3 !:,&)!! &"$!" &*'95 !%%#&!3 !3 "* $*3 $ %$!      ,      ()  ARTEMIR,    \r\n **+   $ \r,+ -. , (  + ** & % & , [email protected]  \r\n %  \r , $   ( (\r   \n  \n \n \n \r  \r$\r$ (5 \n ( \n 1\n $ ,  (  ,      ,  \r \r $ \r  \n \r Homo , (\r  \r  \n \r \r$\r . \n$  \n $  \r  $ , \r  \r  \r  \r\n  \n  ( \r 1 (\r    \n \n *  , (24  ( 2 , \n  \n  ,  ( 2 \r  (  (4   \n ( \n   . - (\r , , \r\n \r$\r$ (\r1  \n   1 \r *    ,   \r(  ,  .   \r  \n    \n  (    ( \n \r\n \r$\r$ (\r1 ,  $ $  \r$  $ ,   ( \r\n  \n \n \r$  \r  \r$\r2 \n2 . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 19 Sminaire 3D EN ARCHEOLOGIE : PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMENTAIRE Resums Autour de la visualisation tridimensionnelle en arc hologie. Des proprits physiologiques du cerveau l'externalis ation de pratiques scientifiques et culturelles Jean-Michel GENESTE , co-directeur du Laboratoire miroir NSU ARTEMIR, Directeur du programme de recherche sur la grotte Chauvet, Ministre de la culture et de la communication, [email protected] En introduction ce sminaire on rappelle ici la p lace occupe par la perception en 3D dans la biologie des comportement s animaux et plus particulirement les solutions physiologiques dvel oppes au cours du temps dans le genre homo pour comprendre le monde e n 3D. Nous avons recours une thorie qui considre le cerveau com me un simulateur biologique inventif qui possde la plasticit fonctionnelle de prdict ion d'vnements venir en puisant dans la mmoire. Un mulateur de ralit au mme titre que nos reprsentations 3D actuelles et venir. Ces perspectives ne sont pas sans consquences sur les faons de recomposer les reprsentations tridimensionnelles usage scientifique et culturel et de mettre en cohrence les diffrents p oints de vue utiliss. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 20 +$(&,,$! &2 %"&!#&! , #& ,$& $5,( !%%#&! "*4&6;3 %9 : #2,4%$! , $*%$! %"$!#9   ! , \r'  ! $ (  ,   EDYTEM, [email protected] 3 \r \r %  \n \n    ,  \n  \r  \r (\r1   1 $ \r  \r .  \r  $ \r$ \r$ . 6    ,$  ,  \r   \n 1 \n ,\r :      $  \r  \r \r . 2(  \n  \r(  \r  \r : \r \r \r \r \n \n \r\n 3D   \n ,   , \n$  \r %  \r \r \n .       \r \r \r1\n \n \r \r\r1 (\r ,\r \r \r \r2 \r\n  \r ,  \r \n\r, \n   2 , 1 (\r \r\n 2 1 \r\r (  ,  \r \n  \n  \r\n    \r   \r  3D-  . \r \r , \r$\r \r\n   \n \r \r\n ,   \n$ , \r \r\r\n \n2  (\r  , 1    \r   \n  \r\r \r .     (5  \r2  \n (  . *  2 ,    (\r\n  %   \r \n \r . $  \n \r\r \r ,  (  , \n$  \n $ , \r  \r \r \r \n  . -\r$\r \r\n    \r \r\n  \r \r \r\r2 1 ( ,  ,  1 \n\r ,  2 \r \r . - , $   \n    ( 2 \r2  3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 21 Photogrammtrie et lasergrammtrie, deux techniques dinvestigation 3D des milieux naturels : potentialits, complment arits, cueils et perspectives. Thierry VILLEMIIN , professeur du Laboratoire EDYTEM, Universit Savoie Mont Blanc, [email protected] La photogrammtrie est une technique ancienne qui r egroupe toute une srie dapplications dans des domaines extrmement varis qui vont, pour ce qui nous concerne, du lev architectural la cartograp hie. Toutes ces applications reposent sur le mme principe gomtri que : une restitution de lespace 3D partir dun minimum de deux photograp hies de cet espace. La photogrammtrie connait depuis quelques annes un r enouveau important, en raison la fois de la dmocratisation de limag erie numrique qui a compltement supplant limagerie argentique mais aussi grce des dveloppements logiciels astucieux qui permettent dautomatiser ou de simplifier laccs linformation 3D. La lasergrammtrie terrestre ou aroporte a, de so n ct, montr, dans la dernire dcennie combien elle tait pertinente, fi able et robuste pour ltude des milieux naturels. Elle fournit une info rmation en nuages de points dont on saperoit trs souvent quil est ju dicieux de la combiner des images acquises par ailleurs. Dans les tudes e t les investigations ralises sur des milieux naturels les besoins din formations spatialises sont grandissants. Lasergrammtrie et photogrammtrie sont donc deux techniques complmentaires mais aussi con currentes qui permettent daccder linformation souhaite. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 22 "& 3D- (!:,&$!"! !2*'! &5(!'%"!5 "$# #2&!,$.!3 '#"& "*4&6;3 %3 ., ,  ,&$!&&, !%%#&!3 ;3 4!#!%! &%"& ( !%"*%%$#&    "  , \r'  +$   ! $ (  ,   EDYTEM,  *$ * $ $  ' & $   /)( , jean- [email protected]   4   \r\r \r 1 \r $ 2 \r$ $  \n . "   \n1 $  \n \r$ $   \r$\r \r\n   \n \r     \r$ $  \n ,    , $ \r\n  \r \r  \n \n , 1    $ %\n . -\r$\r \r \n       \r \r\r\n  \r %  \r \r \r$ $ (5 \n \n \n   , \n\n \n ( \r   $  \n    , \r\r  \r ), \r \n    \n  \r  \r \r $ \r \r  \r\n  $ \n \n\r (     $\r  \r\n ). $  ( \r \r\r\n   \r\r\n  \n %  $ \r  \r  \r $ 8\n%  "\r ) \n \r $  \n . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 23 Apports de la gomorphologie 3D dans lanalyse des sites archologiques et des relations passes Hommes/Mili eux. Application aux grottes ornes et sites dart rupestre. Jean-Jacques DELANNOY , Professeur de lUniversit de Savoie-Mont Blanc (France), Laboratoire EDYTEM, Membre du LIA f ranco-russe ARTEMIR, [email protected] La confrence sinscrit dans une approche globale e t interdisciplinaires des sites archologiques. Laccent est ici mis sur les apports de la gomorphologie couple la modlisation 3D dans la comprhension de ces sites et de leur volution ant, syn- et post-frqu entations humaines. La gomorphologie 3D permet de reconstituer avec une r elative prcision les diffrentes phases dvolution de ces sites, de met tre en vidence les modifications lies aux Hommes (amnagements, enlv ements et de dplacements de matire), de quantifier les phnom nes naturels et anthropiques et de les inscrire dans le temps (chro nologie relative, datations). Plusieurs exemples seront traits durant cette conf rence sur des sites franais (grotte Chauvet-Pont dArc) et australiens . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 24   $5,& #!2*&!2&)! ,* $!!%)!!&95 !%%#&!5 &%"& ( !%"*%%$#& (  ,&$!&&, ,%$&54! &(*$!%"!3 *!" &$ "" ) #  #$% ,  +$   & \n & \r+$  , (  + ** & % & ,  *$ * $ $  ' & $   /)( , [email protected] # \n  \r\n     ,  \r\n \n . 6\r  , \r\n \r  \n  $ $   ( \r$ , \r  , \n \r ,  \r \r ). \r \r \n  \r   (3D), \r \n \r$ ,$ ,  1      \n12 \r2 .  ( \r \n   \r\r\n  \n % $ $  \n $  \r\n '   \r . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 25 SIG et des images 3D sur une tude pluridisciplinai re d'art rupestre : Kalgutinsky Rudnik et le plateau de l'Ukok Catherine CRETIN , Ingnieur de recherche du Centre National de Prhistoire, Ministre de la culture et de la commu nication, Membre du LIA franco-russe ARTEMIR, [email protected] La recherche de lart rupestre mene en Ukok, sous la coordination de D.V. Ceremisim, fait appel plusieurs disciplines scientifiques (archologie, tracologie, gomorphologie glaciaire et anthropo- .gomorphologie) pour lesquelles la gomtrie dans l'espace (la 3D) et des chelles d'observation trs varies occupent une pl ace importante. Quelques exemples d'application aux ptroglyphes de Kalgutin sky Rudnik seront prsents 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 26 2,4%$! !,! 3D- #!2*&!2&)!!  ,:(!'%"( &&!2& &!$!'%"!5  :95 !2&4!3  & ,    & \n & \r+$  , (  + ** & % & , [email protected] # \n  \n \r$\r \n   5  \n 24 ,$  \n \r$ (\r1 %$ \r  (18 500 17 000 . ( (\r .)),    4 \n  2 \r       4\r   \n .    \r\n (,  \r \n1  (  (2  4\r   \n . - $ \n   \n\r, \n\n  , \n \r  (5 ,   (2   (   . 3D- \r\n \n   \r   \r\n \r ,   \r \n1  \r \n \r \n \r  4\r   \n . -\r$\r \n   \n \n   \r   $\r\n,$ (\r1  (\r  ( \n \r\r\n2 ( $ \r \n \r $ %\n2 $  4\r   \n .  ( \r \n \r   \r %   \n    \r  2 (\r\n "(\r ! \r  " 2\r " ,  ( 3\r .). 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 27 Contribution de la 3D l'analyse morphologique des sculptures paritales prhistoriques Genevive PINON , directrice du Centre National de Prhistoire Ministre de la culture et de la communication, [email protected] Les technologies 3D sont devenues essentielles dans nos recherches sur la sculpture paritale au Magdalnien moyen ( 18 500 17 000 cal . BP ), car elles sont complmentaires des autres outils d'anal yse plus traditionnels. Elles autorisent un large ventail de manipulations touchant autant lobservation qu ltude des uvres paritales. E lles permettent notamment une perception affine de leur volumtrie , et deviennent des outils de comparaison de formes trs utiles pour ab order la question de l'auteur. Elles contribuent une meilleure interpr tation des reprsentations fragmentaires et, au-del, une modlisation plus prcise de l'volution chronologique des assemblages paritaux. Ces outils analytiques seront illustrs par les travaux que nous menons sur les s culptures paritales de l'abri sculpt du Roc-aux-Sorciers Angles-sur-lA nglin dans la Vienne (France). 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 28 !:,&)!9 $5(!! !% 2#&! %$&%$#3 !:,&)!! &5(!'%"!5 !%%#&!5 \n "' ,       &&+ , CNRS, UMR 7264, [email protected] \r \r \n  \n 2 \n1 \r \n  \n 24  \r$ .  \n\r, \n\n \r\r (  (  # $  \r\n \r\r  1    \n  \r$  \n    \r \r  \r(  \r \r \n \r\r\n  . \r\n #  \r  \r$  \n  2    \n  1 \n , \r14$ \r2 ,  \r\n   . / \r\n  ( ($ \r  \r  , \n   \r \r\r\n $ (  $    ,   ,    \r\n   ($   $ \r\n . !    $  \n  $ \r \n \r # $  \r\r2  \r\n  :  \r   \n #  \r \n 2 \r\n$ \r$ $ \r$   , \r14$  \r \r \n  . - (\r ,  \r \r$ \r$  \n  1 \r$  \r   ,  \r  ( (\r \r\r2 \r \r \n2 \r2 , 2 \n \r \r   $\r \r $ , \r    \r\r(  ,   ,      \n . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 29 Gomatique et traitement de linformation spatiale en archologie Gourguen DAVTIAN , Ingnieur de Recherche lUniversit de Nice, CNRS, UMR 7264, [email protected] L'information archologique est constitue de donn es spatialises. Le dveloppement des logiciels de SIG accessibles sur micro-informatique permet depuis quelques annes aux archologues d'ac cder des outils de gestions et d'analyse des donnes. Dans un premier temps les outils SIG sont apparus comme rpondant directement aux procc upations des archologues par la superposition en couches d'info rmations successives pour la gestion des donnes. Par la suite, les diff icults de mise en uvre de ces outils concernant la structuration des donnes ainsi que des perspectives nouvelles d'accessibilit des traitements faisant appel l'analyse spatiale ont fait apparatre des besoins mthodologiques sp cifiques. Les rsultats produits par diffrents programmes de recherche fai sant appel aux SIG montrent que l'on passe progressivement de l'utilis ation d'outils SIG la construction de systmes d'information rfrence spatiale spcifique l'archologie. Ce dveloppement de l'utilisation ar chologique des outils gomatiques donne lieu des systmes d'information archologique qui ont leur propre production d'information spatiale, stru ctures de donnes, thmes, chelles et mthodes d'analyse. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 30 5(!! 2D 3D- #!2*&!2&)!! : !% 2#&!  %,!$!'%"( !2*'! ,(&!$# ( # ,      $   # \n #   $    , CNRS, BP 8122, 44312, [email protected] ,   #& , \r\r    0+1$  & $ 1  + # + ,   , [email protected]  \r\r \r +\n\r \n   \r$  (5  ,   , \r( $ 4$ \r\r \r( %$   (4 700 3 000  .), \n      \r  \n .  % $ % $ \n $ \r($  \r   \r  \n2  \r  \r  , \n \r  . , \r(  2    % $ (\r1 42     , \n224  2  \r \n\r424  \n4 \r$\r2 \r \r2   \n ,   \r\n2 %   \r$  \r .  4 \n  \n % $ (5 \n \r$ \r $ ,   \n1    \n \r$ $ \n  \n \n \n   \n\r$   (\r \n \n\n  \r  \r \r (\r1 $  ,  \r2 4 (  \r \n\r . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 31 L'imagerie 2D et 3D appliques l'analyse smiolog ique des mgalithes Serge CASSEN , directeur de recherche au Laboratoire de recherches archologiques, CNRS - Universit de Nantes, BP 812 2, 44312 Nantes (France); [email protected] , Laurent LESCOP , enseignant chercheur de lcole nationale suprie ure darchitecture, Nantes; [email protected] .fr Les ouvrages de stles, les cistes et les tombes couloir nolithiques (4700- 3000 BC) forment en Europe un ensemble communment synthtis par lexpression monuments mgalithiques . Ces archi tectures funraires et symboliques prservent parfois des reprsentations graves et/ou peintes dont nous proposons de renouveler lenregistrement et lanalyse par lemploi de protocoles rassemblant la compilation d images sous clairages tournants et la restitution tridimensionnelle des s upports, supports compris en tant qulments darchitecture. A la troisime dimension de lespace sajoute le vecteur temps par la recherche des rela tions dantro-postriorit entre tracs, restituant par consquent le droul des squences. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 32 %$"& & && 9$ !,! :$(&,,$!! & &,$!"&5 &%"& ( !%"*%%$#& ")  , . ()  , [email protected] ,  * ,       ()  , [email protected]  ( \r  \r \r   \r  \r \r   $     \n /   , (\r , \r ,  \n$ ,  \r$  \n $ .   ( $ \n1   \r \r \n       $ (5 \n ,  \n     . \r  \r \r 1 \n    (\r \r \n  \r$\r (5  ( $ , \r  $   $  \n  $ \r . 9$ $5,( %"&!#&! &%"& 95 !%*"# ,; 6 $5(!! %$*"$*!#&( %#$& # +  , . ()  , [email protected] , #  ,    ()  , [email protected] , ,- , . ()  [email protected]  (    3d \r\n  \r\n   \r \r\r\n  \n  , 2    $ . \r \n \r   3d \r\n  \r\n ,  \r (  4 \n 2015 .  \r$     - ! ( "  ). 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 33 Dest en ouest lexprience de la visualisation t ridimensionnelle des sites dart rupestre selon le principe de la photo grammtrie Ekaternina G. Devlet , chercheuse du laboratoire miroir NSU , [email protected] Alexandre S. Pakhunov , assistant du laboratoire miroir NSU , [email protected] Les rsultats de lenregistrement des images de sit es de lart rupestre des Monts Oural, de la Sibrie et de lExtrme Orient s eront traits dans le cadre de la confrence. Un des avantages de la tech nique est la possibilit de lutiliser aux diffrentes chelles pour linves tigations des images ainsi que pour les vues gnrales des sites. Grce la p hotogrammtrie on peut aussi publier les 3D et les utiliser pour illustrer nos ouvrages. Expriences d'enregistrement tridimensionnel par la technique de la lumire structure Vladislav V. Kazakov , chercheur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Vasiliy S. Kovalev , ingneur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Dmitriy V. Cheremissin , chercheur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Un exemple dinvestigation tridimensionnelle des p troglyphes du site Sook-Tyt (la republique dAlta) par la technique d e la lumire structure sera propos durant cette confrence. La recherche tait ralise en 2015 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 34 !,! ,!"%"& $5(!3 3D- ,&"  $&%(!'%"!5 !%%#&!3 &5(!! ./\n  & ,       PACEA (CNRS), \r \r *$ * $ $  ' & $   /)( , [email protected]  0&# , +$     $   ()  , [email protected]  \n \n \r \r\r $ (5 \n  \n $     \n \r 2 \r   \r$\r \r\n . #$  2  \n  \n \r\n (5 \r $  (  4\r , 1  \n   \r \n   4\r   \n . *  \r$\r \r\n \r - \r  , ( \r ( \r(\r\n ,      ,   \r \r\n , ( ,\r \n    ,   \n    (5 \n   \r\n  , ( ,  \n\r ,   \r\n \n  \r\r, \r  \r \n    (\r  $\r  \r  \r   .        \n, 4  \r $ 2 \r\n ,  \n\r   \r$\r \r\n ,  \n   \n \r\n  \r ,  (    \r(2 \r(\r  \r  4 \r  (\r\n  \r\n \r  \n     \r \r . \n$  \n $ ,   \r$  \r $  \n 3\r , \r  !   \r(\r\n   \r$\r  \r\n \r \n  \r\n  $ \r \n  \r\n ( \r\n  , ( \r \r\n  \r \r \n\r    (\r1 , 1 \r $ % \n$ \r, (  $   4 . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 35 3D macro et microscopique applique l'analyse des ptroglyphes Hugues PLISSON , chagr de recherche du CNRS PACEA, coordinateur du LIA franco-russe ARTEMIR, [email protected] Lydia ZOTKINA , secretaire scientifique du laboratoire miroir de NSU, [email protected] Dans les tudes d'art rupestre, la modlisation 3D implique des techniques diffrentes selon les dimensions et la forme des su jets. Elle a principalement t utilise pour la restitution du volume des grot te et de la morphologie des parois, et comme complment de l'enregistrements p hotographique des images prhistoriques. Peu de tentatives avaient t faites aux chelles microscopiques et macroscopiques, en partie parce q ue la lasergrammtrie, qui est la technique la plus commune, est peu adqu ate en dessous de l'chelle centimtrique, tandis que pour les finali ts patrimoniales l'enregistrement trs haute rsolution tait de p eu d'intrt. Grce l'augmentation constante de la puissance de calcul des ordinateurs personnels, de nouvelles techniques de modlisation deviennent accessibles, bases sur la photographie et ne dpendant plus d' quipements coteux et encombrants. Nous avons test dans des sites d'art rupestre souterrains et en plein air, en France, Portugal et Russie, le potent iel de la photogrammtrie et de la compilation verticale d'images pour l'enre gistrement 3D de dtails millimtriques et sub-millimtriques de ptroglyphe s et de peintures prhistoriques, ainsi que des solutions optiques si mples et originales. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 36  = %#9 !)!9 $5,3 #!2*&!2&)!! ,; 6 %$*"$*( %#$& # +  , . ()  , [email protected] , #  ,    ()  , [email protected]  \r  ( \r \r\r\n  \n \r$\r \r\n 42 \r \r\r\n  \n   \r\r \r RangeVision. .   \n %  \r(   \r :  \r , (\r\n ,   \r(\r(  3d  , 1  \r %#9 !)!9 $5,3 #!2*&!2&)!! # +  , . ()  , [email protected] , #  ,    ()  , [email protected]  \r  ( \r \r\r\n $ \n  \r\n  \r \r \n  $ \r$\r$  $ \r \n (  5  ).  \n (\r Cognisys StackShot 3X Virtual Object Creation Kit (     ,  \r \r  \n \n\r   , \n   \r 5 42  \r\r . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 37 ATELIERS Les principes de base de la visualisation tridimens ionnelle l'aide de la technique de la lumire structure Vladislav V. Kazakov , chercheur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Vasiliy S. Kovalev , ingneur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Latelier sera consacr aux principes de base de mo dlisation 3D l'aide de la technique de la lumire structure avec le scann er RangeVision. On fournira chaque tape du travaille compris le rgla ge, calibrage, compilation et travaille avec les modles 3D et textures. Les principes de base de la visualisation tridimens ionnelle des microlithes selon le principe de la photogrammtrie Vladislav V. Kazakov , chercheur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Vasiliy S. Kovalev , ingneur du laboratoire miroir NSU, [email protected] Latelier sera consacr aux technique automatise d e lmacrophotographie et de la modlisation tridimensionnelle des petits objets (moins de 5 cm) en haute rsolution laide de Cognisys StackShot 3X Virtual Object Creation Kit. Il sagit des technique de steking, de la phot ogrammtrie laide de la table tournante et de la prise des photographies en srie automatise avec l'aide du contrleur. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 38 !:,&$!"& 3D &5(!! \n "' ,       &&+ , CNRS, UMR 7264, [email protected]   \r   \n 4 \n $  ,  \r \r  \r$ $  \n  ,  (  $\r  \r  \r   . 7 :  \n   (\n \r \r ; \r \r\r\n  \r   \r    \n  \n $ # : $ \r \r , \n,  \r ,  \n$ \n ;  \n   \n1  % \r  $ \r(  \r $  \r$  \n ; (   \n \n1   \n \r\r (  # ( \r     ). 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 39 La gomatique et 3D en archologie Gourguen DAVTIAN , Chercheur-ingeneur de lUniverit de Nice, CNRS, UMR 7264, [email protected] Cet atelier est consacr aux nouvelles technologies appliques larchologie et au patrimoine. Objectifs : Apporter une connaissance des principes de base de l'information gographique, Fournir des bases thoriques et pratiques sur les d onnes utilises dans les S.I.G. : donnes cartographiques, photographies ariennes, images satellitaires, Etudier les mthodes d'acquisition des donnes et l es problmes d'Intgration de donnes provenant de sources diff rentes, Sinitier la manipulation de logiciels S.I.G. par la ralisation de travaux pratiques. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 40 % 2#&! 3D- ,3 &5(!'%"!5 !%%#&!5 . &" &$&$ *%$$&,! ?   #& , \r\r    0+1$  & $ 1  + # + ,   , [email protected]   \r  \r\n   ,  ( \r   \r  \r\n  \r \n \r$\r \n ,     ,   \n 2 \r \n  \r . .  \r  \n\r  ,  24 \r\r  \r   \n \r \r\r (  , ( ( \n1  3D- \r\n ,  $    \r$ (5 \n     \n \r   \n \r$\r$ (5 \n . . 1 \r\n  \r\r :  \n  \r$\r \r\n    \r \r \n  \r$ (5 \n . 7 : (   \n   \r \n \r$\r \n , $   \r\n   \n \n  ;  4 \n  (2  \r  \r\n   $\r \r  1 %  ,  \r  , $\r \r\n   \n  \r ,    \n     $ 2 $ , \n    ; \r   1 %  \r   \r(  : \n\n $ ,   , % \r  \n \n \r  ;  \r\r : \r$\r \n     (5  . 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 41 Traitement des donnes 3D dans la recherche archol ogique. Travailler par le vide. Laurent LESCOP , enseignant de lcole nationale suprieure darchitecture, Nantes; [email protected] .fr Le but de cet atelier est de partir dun tat de l art des outils 3D disponibles sur le march pour rflchir procdures articulan t plusieurs logiciels selon la nature du contexte de dpart, du sujet enregis trer, des informations recueillir puis des traitements oprer. Un exempl e particulier sera prsent : la modlisation de linvisible. Objectifs : Faire un inventaire des outils disponibles et de le ur spcificit, identifier loutil adapt la tche. Observer les processus et dfinir pour chaque tape , loutil, linformation obtenir, le niveau de dtails mai ntenir, larborescence des rsultats. Fabriquer et complter des donnes, les intgrer, c rer des documents pour les besoins spcifiques Exemple particulier : modliser partir du vide. 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 42 1 \n (\r   \r \n \n\r   (  . \r\n , 2) 2 (41  1 1 (  . ) \n , 2 4) 3   7  / , \r \r Good Wine Story (  . # , 10) 4 -\r\n  \r , \r \r  )\n (  . # , 6) 5 *  \r  \r \r\n (\r /    . 7   , 4) 6  \n  \r  !" (  . 7   , 11) 7 #   \r$ % \r  !" \r .  . )\n\r \n , 17) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 43 1 Universit d'Etat de Novossibirsk ( 2, rue Pirogova ) 2 Foyer des tudiants 1 1b ( 2, 4 rue Liapounova ) 3 Htel Zolotaya dolina, Restaurant Good Wine Story ( 10 rue Iliytcha ) 4 Centre commercial, Restaurant Petchkie-Lavotchkie ( 6 rue Iliytcha ) 5 Muse de l'histoire et de la culture des peuples de Sibrie et de l'Extrme-Orient (4, rue Zolotodolinskaya ) 6 Salle d'exposition du prsidium de la branche sibr ienne de l'Acadmie des Sciences de Russie (11, rue Zolotodolinskaya) 7 Institut darchologie et dethnographie de la bran che sibrienne de l'Acadmie des Sciences de Russie (17, rue Lavrentieva) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 44 1 &' $\r  (  . '   , 7/3) 2 -$\r (  . \n 12) 3 " ' \r (  . #1\r , 20) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 45 1 Centre Collectif "Gochronologie du cnozoque"( 7/3, rue Koutateladz ) 2 Technoparc (12, rue Nikolayeva ) 3 Akadem Keitering ( 20, rue Ingenernaya ) 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 46  1 % 1 \n \r   \r  Wi-Fi RDC du btiment principal avec les zones de couverture WiF i 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 47  2 % 1 \n \r   \r  Wi-Fi 1er tage du btiment principal avec les zones de couverture WiF i 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 48  3 % 1 \n \r   \r  Wi-Fi 2er tage du btiment principal avec les zones de couverture WiF i 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE 49 3D  : \n  \r   3D EN ARCHEOLOGIE: PLUS QUUNE DIMENSION SUPPLEMEN TAIRE      , \n \r .- .  HDR, \n \r .  PhD,   PACEA  ., \n \r   .,        \n!" .      COMIT D'ORGANISATION Vyatcheslav I. Molodin academicien PAS, professeur Jean-Michel Geneste HDR, professeur Hugues Plisson PhD, charch de recherche PACEA Liudmila V. Lbova docteur dhistoire, professeur Lydia V. Zotkina candidat dhistoire, secretaire scintifique du labo ratoire miroir Ekaterina N. Bocharova chercheur du laboratoire miroir  \n ! \n  \n  \n  "   , \n  13-21-08002 ;   5-100 \n $!    \n    %&      %&  &  ' & (  .    )  . La traduction est ralis par Lydia Zotkina

Приложенные файлы

  • pdf 14386648
    Размер файла: 5 MB Загрузок: 0

Добавить комментарий